Image default
Maison et Jardin

Ce qu’il faut savoir sur la taille douce des arbres

Notez cet article

La taille douce consiste à supprimer les branches mortes ou pourries, mais également celles qui se sont superposées. Elle vise à cet effet à respecter la structure originale de l’arbre ou de l’arbuste. De plus, elle favorise le développement harmonieux de votre plante. Cet article fera l’objet d’une étude approfondie de cette méthode.

Taille douce : les règles que vous devez savoir

L’opération de taille est un art assez complexe et requiert un maximum de compétence. En effet, si elle est mal réalisée, la plante risque de souffrir. Il est préférable que vous vous absteniez d’effectuer la taille au lieu d’accomplir des erreurs de taille ou des coupes irrégulières. Cela peut engendrer des blessures parfois difficiles à se cicatriser.  En l’occurrence, vous serez dans l’obligation d’effectuer des travaux supplémentaires pour entretenir et soigner la plante dans un futur proche. De plus, vos dépenses d’entretien risquent de s’alourdir. Par conséquent, si vous êtes novice en la matière, faites appel à un professionnel comme cet élagueur expérimenté dans le 06 pour la faire à votre place. Il taillera en bon escient votre arbre.

Avant tout travail d’exécution, l’opérateur de la taille raisonnée doit de se référer sur divers paramètres. En effet, il doit tenir compte de l’âge de la plante, de son stade de croissance (jeune ou âgée), de l’état du support qu’est la charpente (solide ou vulnérable), de son état physiologique et morphologique, du respect des normes en vigueur à savoir la sécurité des personnes, des biens, mais également les règles du bon voisinage et à la fin, des besoins de la plante.  Par ailleurs, le choix de la coupe se réalise en fonction de ces différents paramètres. Ainsi, le choix se portera sur une taille de formation, la taille d’entretien ou bien la taille de rajeunissement. Par conséquent, vous devez maîtriser tout ce processus avant de vous décider à élaguer votre plante.

Zoom sur les objectifs de la taille raisonnée

La taille douce sert à accompagner la plante durant tous les stades de sa croissance. En effet, ce processus intervient dès la plantation de l’arbre à travers la taille de formation, durant son développement par le biais de la taille d’entretien et enfin quand le végétal prend de l’âge par la taille de rajeunissement. En l’occurrence, elle aide le bois à vivre dans de meilleures conditions.

Elle facilite également le contrôle des dimensions de la plante. C’est pour cela qu’il faut élaguer la plante dès sa jeunesse c’est-à-dire dès sa plantation. S’ajoutant à cela, elle favorise l’éclaircissement du houppier grâce au fait que les branches mal orientées sont réduites ou supprimées. En l’occurrence, la plante bénéficie d’un meilleur ensoleillement.

Ensuite, la taille raisonnée permet à l’arbre de remonter les branches basses. De ce fait, elle donne un équilibre à la plante pour que celle-ci supporte bien le poids de ses branches et de ses feuillages. Cela favorisera sa croissance. Enfin, la technique vise à supprimer les bois morts et pourris pour des raisons sécuritaires. L’opération de taille protège l’arbre d’éventuelles maladies, car ses branches pourries peuvent l’infecter.

Force est donc de constater que la taille douce peut être opérée sur n’importe quel type d’arbre tel que les arbres fruitiers ou les plantes d’ornement à titre d’illustration. La période durant laquelle doit se réaliser la coupe varie en fonction du type de l’arbre. La seule condition que vous devez respecter est qu’il ne faut jamais intervenir lors de la floraison de la plante. L’idéale serait de la pratiquer en hiver. Enfin, il est indispensable que vous vous munissiez des outillages adaptés à la taille raisonnée. De plus, désinfectez vos matériels avant toute utilisation, car ils peuvent être porteurs de bactéries.

Related posts

Les principes de l’aide à la gestion du patrimoine

Claude

Aménager sa maison : conseils et astuces

Tamby