Image default
Immobilier

Comment choisir son assurance de prêt pour les métiers à risques ?

Une assurance de prêt pour les métiers à risques peut être souscrite pour couvrir un prêt immobilier, un prêt professionnel ou encore un crédit consommation. Elle permet de garantir le remboursement du prêt en cas de décès, d’invalidité permanente suite à un accident, ou encore d’incapacité temporaire de travail. Ces assurances, très onéreuses, sont souvent exigées par les banques et les établissements de crédit lorsque le futur emprunteur exerce un métier à risques. Qu’implique réellement une assurance de prêt pour les métiers à risques ? Qu’est-ce qu’un métier à risque ? Quelles sont les garanties d’une telle assurance ?

 

Assurance de prêt pour métiers à risque : Qu’est-ce que cela implique ?

Une personne, exerçant un métier à risques, à de forte chance de se voir exiger par son assureur de remplir un questionnaire professionnel spécifique. Ce document permet précisément d’évaluer le niveau de risque du métier de l’éventuel futur assuré. En procédant à cette évaluation, l’assureur peut décider de la tarification du contrat et, dans le cas échéant, il pourra décider s’il accepte ou non d’assurer le travailleur à risque.

Si la décision s’avère positive, alors des surprimes seront appliquées dans la majorité des cas. Ces surprimes existent pour se prémunir face aux risques supérieurs à la moyenne liés à la pratique de ces métiers. Malheureusement, aucune fourchette de prix n’encadre les dites surprimes, ce qui signifie que les compagnies d’assurance les définissent selon leurs propres critères.

Pour obtenir l’offre de contrat d’assurance emprunteuse pour métiers à risque la plus avantageuse, mieux vaut s’entourer de professionnels. C’est pour cette raison que je vous invite à vous rapprocher d’un courtier en assurance de prêt. Celui-ci vous accompagnera dans la recherche et la comparaison rigoureuse des différentes offres du marché.

 

Qu’est-ce qu’un métier à risque ?

Pour quels métiers souscrire une assurance de prêt pour les métiers à risques ? Les métiers à risques sont ceux exposant le plus les salariés aux accidents de travail ou encore aux maladies professionnelles. Ils sont souvent classés en fonction du niveau de dangerosité du métier. En France, les métiers du bâtiment et du travail du bois sont les plus exposés, ainsi que le domaine de l’agriculture, le bâtiment et les travaux publics, on retrouve aussi les métiers de la manutention et de la logistique. D’autres métiers peuvent aussi être classés comme à risque comme ceux de la sécurité, du transport, de l’industrie, du nettoyage, de la restauration…

 

Exclusion de certains métiers

Jugés beaucoup trop dangereux pour être couverts par la plupart des organismes d’assurance, certains métiers nécessitent la souscription à des assurances de prêt dédié. C’est notamment le cas des professions impliquant l’utilisation d’armes à feu, les métiers impliquant de prendre régulièrement la route, la manipulation de produits dangereux et les professions prenant place dans des conditions extrêmes.

 

Garanties d’une assurance emprunteur à métier à risque

La surprime est en général appliquée aux garanties d’incapacité permanente partielle, incapacité permanente totale, garantie décès et garantie sur les arrêts de travail. Notez d’ailleurs que les garanties décès et Perte Totale et Irréversible de l’Autonomie, sont inéluctablement exigées par tous les organismes créditeurs.

 

Il est aussi important de vérifier qu’un contrat d’assurance intègre bien des garanties qui soient adaptées aux besoins réels et spécifiques de l’assuré. Il peut s’agir de garanties portant sur les soucis disco vertébraux, paravertébraux, les affections psychiatriques et les affections psychiques. Pour qu’une assurance de prêt pour métier à risque soit pertinente, celle-ci doit couvrir le maximum d’incidents susceptibles d’arriver à l’assuré dans l’exercice de ses fonctions. Là encore, un courtier en assurance pourra vous trouver l’assurance la plus adaptée à votre emploi.

 

Dans les rares cas où une compagnie d’assurance refuserait de vous assurer au motif que vous représenterez un trop grand risque, celle-ci devra vous indiquer les raisons précises de sa décision. Il vous sera alors préférable de vous orienter vers un contrat adapté aux risques aggravés professionnels, ou encore à un contrat ne prenant pas en compte votre emploi.

 

Related posts

Une solution de caution locative pratique et abordable

Sidonie Bellanger

Quels sont les attributs d’un serrurier 

Emmanuel

Tout ce qu’il faut savoir sur les courtiers

Tamby